Divers

L’Espace et les yeux.

hunter nights panneau 3

Dans quelques semaines commencera le tournage de mon premier film… J’ai du mal à écrire ces mots : « premier » « film »… Est-ce que ce à quoi je m’attèle depuis quelques années est un « film »? Ne serait-ce pas juste la continuité de mes actions, de ma vie? « Premier »? Je ne pense pas…. Simplement une nouvelle pierre posée sur mon chemin, à tailler, à enjamber… (Heureux hasard? Circonstance gênante? Problème à résoudre?) un morceau de puzzle qui au final révélera au joueur (acteur? spectateur?) les traits d’un visage…. Rose?  « Hunter »?
Pourtant je suis aveugle, et je continue de m’évertuer à vouloir ouvrir les yeux…

Alors que je racontais l’histoire de mon film à une actrice qui participe à cette aventure (là encore nous pourrions nous arrêter longuement sur le terme choisi pour la définir à mes yeux…) celle-ci me disait : « Pierre, vous n’êtes pas un écrivain, vous êtes un poète… » J’avais envie, comme à chaque fois que j’entends ce mot, de sourire et de pleurer à la fois, comme les Pierrot, parce qu’il me rend libre et vivant, mais aussi dramatiquement seul et incompris. Pourtant je me sens pleinement et régulièrement aimé… C’est l’amour qui me sauve, comme il nous sauve tous… On peut donc m’aimer sans me comprendre vraiment… parce qu’on me « ressent »…. comme on ressent la vie… Qui peut dire que de cette vie il  a compris les tenants, les aboutissants? Pourtant, de nombreuses personnes disent l’aimer cette drôle de « vie »…

Je suis très honnête avec tous ceux à qui je propose de travailler sur ce « film » : il va forcément me décevoir. Pourquoi? Parce qu’il va quitter, après de longues années, les obscures et merveilleuses connexions de mon imagination sans budget et sans limite, les pages d’un livre écrit et vécu, pour se retrouver fixé, arrêté, prouvé sur des images… Peut-être un échec?
Surement !  Le « cinéma » est toujours un échec; à l’image de nos vies ratées… attendues… peureuses…
Je vois cet échec annoncé comme une chance de donner un éclairage nouveau à une oeuvre qui ne peut pas être qu’un film, comme chacune et chacun de nous ne pouvons pas n’être qu’une seule « chose ou personne »… Nous voulons et devons jouer tous les « rôles »…
L’être humain se distingue dans sa capacité à se « rêver », dans cet élan qui le pousse à vouloir être plante, oiseau, machine, étoile, « autre », toujours et ailleurs, maintenant et avant, plus loin et plus près… là-bas…  Une « chance »…

Je ferai du mieux que je peux, avec le budget extrêmement réduit dont je dispose, pour offrir aux yeux nouveaux le tremblement qui me traverse quand je pense à ce film. En étant au plus proche de mes sensations et de mes exigences, de mon obscure folie, de ma raison domptée, j’aurai peut-être la chance de me connecter à une personne nouvelle, un être humain qui ignore tout de moi, dont j’ignore tout, et que je veux connaitre. Car si je continue à partager mes créations, aussi absurdes et déroutantes – à l’image de la vie – c’est bien par amitié.

Il me faudra être connecté et vivant.
Il me faudra lutter contre le manque d’argent.
Il me faudra apprivoiser encore de nouvelles machines, sans oublier que la seule qui doit être prise en compte est la machine que je suis.
Il me faudra hurler sans faire un bruit.
Il me faudra être en perpétuel état d’amour.
Il me faudra mourir encore un peu.
Il me faudra accepter de perdre, d’échouer, de briller.

Big ress

www.hunternights.com

Publicités
Par défaut

Une réflexion sur “L’Espace et les yeux.

  1. Lara dit :

    Bonjour Pierre
    Pourquoi vous inquiéter, si ce film sera bien ou pas
    Quoi que vous fassiez on vous aimera car vous savez vous faire aimer.
    Vous avez ce petit truc en plus….
    Indéfinissable…..
    Ne vous posez plus de questions et foncez
    On est là….
    On vous aime!!!!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s